ARCHE DES COMBATTANTS


Site historique destiné aux fanas d'histoire militaire française et internationale, de l'antiquité à nos jours
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA GUERRE FROIDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BUFFY1
Admin


Messages : 240
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 74
Localisation : 65000

MessageSujet: LA GUERRE FROIDE   Dim 26 Fév - 23:57

LA GUERRE FROIDE

Le déclenchement de la puissance de l’atome a tout changé en nous, sauf notre façon de penser
Albert Einstein

1.- LES PREMICES

Le Général Georges PATTON, qui très tôt avait vu clair dans le jeu des soviétiques, avait demandé à terminer la 2ème guerre mondiale en « ramenant les troupes kalmoukes en Russie, à coups de pied au derrière ». Bien sûr, il va payer cette audace de son poste. Il est débarqué par Eisenhower qui ne l’aime pas beaucoup. Un général de salon peut-il aimer un baroudeur ? Il est certain qu’ils n’ont pas, à cette époque, le même regard sur les intentions de l’ennemi.

Dès 1947, on note des infiltrations communistes dans toutes les sphères de l’Etat-major américain. Cette même année le Président TRUMAN, accorde des aides à la Grèce et à la Turquie, pour enrayer dans ces pays l’expansion communiste qui vise à transformer la Méditerranée en lac communiste. Le 17 mars 1947, la France, le Royaume-Uni et le Benelux signent le premier traité de défense, et de sécurité. Le 22 septembre, les soviétiques ripostent en créant le « Kominform » « Bureau d'information des partis communistes » pour favoriser la coopération des Partis communistes européens, dont les plus puissants et les plus actifs, sont le PCF français et le PCI Italien.

• En février 1948, Le parti communiste prend le contrôle de la Tchécoslovaquie. Le 3 avril, le Plan Marshall entre en vigueur, et dans la foulée l'Organisation Européenne de Coopération Economique (1). Le 24 juin, les troupes communistes entament le blocus de Berlin, afin de faire tomber dans le giron soviétique la capitale de l’ex 3ème Reich. Ce coup de force prend fin le 12 mai, grâce au pont aérien mis en place par les américains, Staline doit constater son échec et doit lever son blocus.

• Le 23 mai, la République Fédérale d’Allemagne est créée. Sa capitale est Bonn (2)
• Le 29 août, les soviétiques procèdent à l’essai de leur première bombe atomique.
• Le 17 juillet, la Corée du Nord est créée, et l’URSS décrète qu’elle est la seule à représenter la Corée.
• Le 7 octobre, la République Démocratique Allemande est créée.
• Le 16 octobre, la guerre civile grecque prend fin et marque l’arrêt de l’expansion soviétique en Europe.
• Le 4 avril 1949, création de l’OTAN (3)
• Le 25 juin 1950, la guerre de Corée éclate. Les troupes Nord Coréennes envahissent la Corée du Sud. Les Nations Unies décident de résister par la force à cette agression.
• Le 20 septembre 1951, la Grèce et la Turquie intègrent l’OTAN (4).
• Le 21 juin 1952, les Etats-Unis lancent le premier sous-marin nucléaire appelé Nautilus en hommage à Jules Verne (5).
• Le 30 juin, le Plan Marshall prend fin
• Le 2 octobre, le Royaume Uni se dote de l’arme atomique (6).
• Le 1er novembre les Etats-Unis procèdent à l’explosion de la première bombe H.
• Le 20 janvier 1953, Dwight D. Eisenhower devient président des États-Unis.
• Le 5 mars, Staline meurt.
• Le 17 juin, Insurrection en Allemagne de l'Est
• Le 27 juillet, Armistice dans la Guerre de Corée, signé à Panmunjom par l'ONU, la Chine et la Corée du Nord.
• Le 12 août, Les soviétiques procèdent à l’explosion de leur première bombe H.
• 7 septembre, Nikita Khrouchtchev devient le dirigeant de l'URSS.

À partir de cette date à 1975, la coexistence « pacifique » subira des hauts et des bas, au fil des foucades des dirigeants communistes. Toutefois la doctrine MAD (Mutual Assured Destruction) (7) va permettre aux deux super puissances de souffler. En avril 1960, les Etats-Unis déploient en Italie des missiles balistiques PGM-19 JUPITER (Cool. Cette guerre qualifiée de « froide » prit une autre tournure lorsque l'USS George Washington (SSBN-598) de l'United States Navy devint opérationnel à partir de 1960, avec ses UGM-27A Polaris d'une portée de 2 200 kms qui rendit obsolètes toutes les infrastructures volantes, ainsi que les sites d’ICBM enterrés. Nous reviendrons sur la théorie d’utilisation de ces matériels en cas de conflit ouvert.

Notes :

(1) L'OECE doit répartir les crédits accordés par le Plan Marshall entre les pays de l'Europe occidentale. Elle va contribuer également à la libéralisation des échanges, et permettre le renforcement de la coordination économique entre les pays ravagés par la guerre. Ce Plan vise essentiellement à apporter aux populations, qui vivent avec des tickets de rationnement, un certain confort, et à éviter des manifestations qui feraient le lit des partis communistes très actifs.
(2) Cette ville a été choisie car elle est séparée de la frontière de la RDA, par un rideau très compact de troupes alliées. En 1970 encore, on pouvait rouler sur l’autoroute pendant 20 kilomètres, en observant garés côte à côte des milliers de chars et de canons alliés.
(3) Organisation du traité de l’Atlantique Nord. En américain, NATO (North Atlantique Treaty Organization).
(4) Il faut saluer ce tour de force de la diplomatie américaine, de réunir deux ennemis irréductibles sous le même pavillon.
(5) Premier sous-marin anaérobie qui était déjà muni de dispositifs de dessalement de l’eau de mer pour les besoins de l’équipage, et d’un appareillage prélevant l’oxygène de l’eau de mer.
(6) En fait les Britanniques adoptent les bombes fabriquées par les Etats-Unis, qui en quelque sorte vont bénéficier d’un pré- positionnement de leur arsenal nucléaire, hors de portée des troupes soviétiques.
(7) Cet acronyme signifie en anglais « fou ». Il désigne une stratégie appelée « l’équilibre de la terreur ». On prend un certain nombre de villes de l’ennemi en otage, qui lui, en fait autant. Toutefois, ce concept ne va pas tenir longtemps face à la technologie qui permet de lancer une attaque surprise d’armes nucléaires stratégiques ou non (utilisation de missiles à trajectoires surbaissées). Un nouveau concept va voir le jour : celui de la riposte graduée, et celui de seconde frappe.
(Cool Le PGM-19 Jupiter est une évolution du missile à courte portée PGM-11 Redstone ; comme ce dernier, il est conçu par l’équipe de Wernher von Braun. Il est tiré depuis des installations mobiles, malgré une masse qui atteint 50 tonnes. Son étage unique, est propulsé par un moteur produisant 667 kN de poussée, alimenté par un carburant constitué d’oxygène liquide et de kérosène. Il est déployé à compter de 1959 en Italie, puis en Turquie. Il est retiré du service opérationnel en 1963, dans le cadre d'une clause secrète du règlement de la crise des missiles de Cuba, passée entre les gouvernements américain et soviétique


©️ ARMES & ARMEES - LH GALEA - 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA GUERRE FROIDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La 1ere Guerre de l'apres Guerre Froide....
» La ville souterraine de Xidan, au coeur de Beijing
» Le NORAD au Canada
» Fouilles archéologiques
» gros titre des journaux ce matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARCHE DES COMBATTANTS  :: Guerre froide-
Sauter vers: