ARCHE DES COMBATTANTS


Site historique destiné aux fanas d'histoire militaire française et internationale, de l'antiquité à nos jours
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 CHRONIQUE DU MOIS DE FEVRIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BUFFY1
Admin


Messages : 186
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 74
Localisation : 65000

MessageSujet: CHRONIQUE DU MOIS DE FEVRIER    Lun 27 Fév - 9:44

27 février 1814 : bataille d'Orthez.  Wellington et ses troupes anglo-portugaises battent celles du maréchal Soult qui évacuent l'Espagne au terme d'une campagne sanglante et sans gloire.

27 février 1881 : bataille de Majuba Hill (Afrique du Sud). Les britanniques occupent une colline qui domine les forces Boers, mais sont pourtant mis en déroute par les commandos Roos, Malan et Fereira parce qu’ils ont négligé de creuser des tranchées pour se protéger et n’ont mis aucune pièce lourde en batterie.

27 février 1897 : le général Gallieni destitue la reine de Madagascar. L’ile devient colonie française.

27 février 1942: bataille de la mer de Java. Voulant empêcher les Japonais de débarquer à Java, les alliés tentent d'intercepter la flotte de l'amiral Takagi mais sont surclassés et perdent une grande partie de leurs unités.

27 février 1962 : arrestation d'Albert Spaggiari dans une imprimerie de l'OAS (Villefranche sur mer). Si Spaggiari a laissé dans l'imaginaire public, le souvenir d'un voleur inoffensif grâce au fameux casse du siècle à Nice (1976), la lecture de ses mémoires de parachutiste en Indochine (Faut pas rire avec les barbares) permettra de rectifier le tir. La guerre n'est pas belle, certes, mais celle que raconte Bert l'est encore moins. Son livre est écrit avec talent mais aussi au vitriol.  Engagé à 17 ans parce que fasciné par l'action, il découvre la guerre et l'Indochine et démontre assez rapidement qu'il y a en lui plus du braqueur que du soldat, malgré deux citations. Il est condamné pour le braquage d'un bordel indochinois (1953) et purge sa peine aux Baumettes jusqu'en 1957. Toujours attiré par l'action hors légalité, il intègre l'OAS, se fait prendre et purge une nouvelle peine encore à Marseille. Il entre dans la légende avec le casse de la Société Générale puis son évasion spectaculaire du palais de justice de Nice. Pendant les 12 ans que dure sa cavale, il défie les polices en envoyant à la presse des photos et interviews. Jamais plus interpellé, il meurt à 56 ans en Italie.


Dernière édition par BUFFY1 le Mar 28 Fév - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BUFFY1
Admin


Messages : 186
Date d'inscription : 25/02/2017
Age : 74
Localisation : 65000

MessageSujet: chronique du 28 fevrier 2017   Mar 28 Fév - 8:38

28 février 1942 : opération coup de croc (Bruneval – Côte normande). Les Allemands ayant récupéré lors du rembarquement précipité franco-britannique à Dunkerque (1940) les éléments techniques permettant de développer leur propre radar, ils surveillent désormais les mouvements de la Royal Air Force grâce à un réseau de détection implanté sur les côtes du Nord-Ouest de la France. Les Britanniques décident de vérifier les performances techniques du matériel allemand et de camoufler la capture d’un radar en simple opération commando sur la station de Bruneval juchée au sommet d'une falaise. L'audacieuse opération « Biting » (coup de croc) réussit pleinement et connait un très fort retentissement car c'est la première opération interarmées des alliés en France.
La préparation du coup de main est minutieuse : les renseignements fournis par le réseau du colonel Rémy (Réseau Notre Dame) permettent aux 119 parachutistes du Major Frost de reconstituer une maquette grandeur nature des lieux sur laquelle ils s'entrainent pendant plusieurs semaines. L'opération elle-même se déroule comme prévu : largués avec précision, les commandos surprennent les quelques défenseurs du radar. Les combats sont brefs mais violents (8 morts britanniques, 27 morts allemands). L'exfiltration par bateaux a lieu deux heures après le largage et est couverte par l'aviation. La parfaite coordination des moyens engagés impressionne les Allemands qui a priori n’ont pas décelé le but véritable de « biting ». Le matériel capturé sur place permet aux Britanniques d’élaborer des contre-mesures efficaces pour la durée de la guerre

28 février 1991 : fin de l'opération tempête du désert (Irak). 100 heures après le début des opérations terrestres, les forces irakiennes sont littéralement écrasées par la coalition et se rendent.

28 février 1992 : l'ONU décide l'envoi de casques bleus au Cambodge. Les différentes factions en guerre au Cambodge acceptent un cessez le feu et permettent l'envoi de 22 000 casques bleus dans le cadre de l'APRONUC (autorité provisoire des nations unies au Cambodge).

28 février 1994 : premier engagement militaire de l'histoire de l'OTAN (Bosnie-Herzégovine). Dans le cadre de l'opération « deny flight » décrétée par le conseil de sécurité de l'ONU au-dessus de la Bosnie-Herzégovine, 4 avions de combat serbes sont abattus par des F 16 américains. Les appareils serbes, occupés à bombarder une usine d'armement sont pris à partie par les chasseurs américains qui n'ont pas reçu de réponse à leurs injonctions de quitter l'espace aérien bosniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHRONIQUE DU MOIS DE FEVRIER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie météo au mois de Février !
» Ce mois de février est consacré aux douleurs de Marie
» Les Doc' du Mois de Février 2014
» Aspects du mois de Février
» SOS grand froid: quel danger pour les animaux de ferme restés dehors

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ARCHE DES COMBATTANTS  :: CHRONIQUES JOURNALIERES-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: